Un bien nécessaire: Éloge de la traduction littéraire

Éditeur BOREAL
Paru le
Papier ISBN: 9782764627006
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782764647004
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782764637005
Disponibilité en librairie :
Quantité

La traduction, c’est une rencontre. Rencontre éprouvante, émouvante, exigeante, passionnée et féconde; espace de chevauchement, de frottement, de création; passage qui donne une deuxième, une énième vie aux textes. C’est de cette rencontre dans ses diverses dimensions que Lori Saint-Martin parle ici. Elle mêle réflexions, opinions et exemples concrets. Elle nous explique comment la traduction nous sauve de l’abîme, pourquoi elle est beauté, gloire et plénitude. Cette traductrice de réputation internationale s’en prend à la vision répandue de la traduction comme perte, trahison, déformation. Elle affirme que l’idéal d’une traduction en tous points identique à l’original ne tient pas la route, puisque traduire, c’est toujours refaire, remanier. Elle aborde également les aspects pratiques de la traduction littéraire, nous parle des conditions particulières dans lesquelles elle l’exerce : la collaboration entre le Québec et la France, et la traduction à deux. Elle s’intéresse à la réception des traductions, aussi bien chez les spécialistes universitaires que parmi le grand public, où la contribution des traductrices et traducteurs est trop souvent passée sous silence. Elle évoque la baisse inexorable des tarifs dans beaucoup de pays, la montée des traductions machine, pour revenir à l’éloge de la traduction comme entreprise artisanale : lente, belle, indispensable. Enfin, en coda de ce livre, elle se prononce sur la question brûlante, neuve, essentielle, de la traduction et de la diversité. « On voit souvent la traduction littéraire comme un mal nécessaire. On a tort. Elle est un bien nécessaire, comme l’eau, comme l’air. Non pas un pis-aller, mais une œuvre en soi. Elle transporte, enrichit, vivifie. Pour qui veut échapper à l’enfermement et connaître le monde, elle est la vie même : le vent de l’ailleurs, le parfum des autres cultures, le sel de l’esprit, le souffle vaste et multiple des langues et des œuvres du monde. » Lori Saint-Martin

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres